Voilà 4 excellentes raisons de choisir de découvrir les montagnes du Mercantour en randonnant avec un âne avec notre petite agence locale Itinerance :
Notre âne Gédéon et nous-mêmes les humains allons vous donner toutes les indications pour vous permettre de choisir de partir en vacances ( inoubliables ) avec notre petite agence et nos amis aux longues oreilles.

randonnee avec un âne dans le Mercantour

1- Randonner avec un âne, c’est facile

En tout cas , nous vous donnerons tous les conseils pour que votre escapade accompagnée de notre ou nos ânes soient une vraie réussite !

Le transport des affaires

Pour vous aider au mieux, le matin du départ nous passons tout en revue :Et là, nous allons classer votre famille dans une des deux catégories :

  • la famille organisée à une paire de chaussettes par jour SOUS PLASTIQUE donc imperméable
  • la famille désorganisée avec un plateau de pêches molles acheté sur la route vers Avignon et qui pense la transporter sur son âne. Gédéon se régale d’avance car il a repéré du coin de l’oeil que tôt ou tard, soit elle tomberait avec les cahots, soit les pêches allaient tourner au soleil et seraient pour lui.
    «  Tu ne devrais pas leur dire, ou alors rajoute sur la fiche technique : apporter des carottes pour les ânes, ou des pommes. »

Puis, pour mettre le holà à vos ambitions de transvaser ce qui est dans le coffre de la voiture sur le dos de votre âne par l’opération du St Esprit, nous brandissons deux sacs militaires avec un peson et nous vous donnons comme challenge de mettre vos affaires dedans en moins d’une heure et surtout de mettre le surplus dans votre coffre avec déchirement. Et là , à nouveau, nous allons vous classer en deux types de familles:

  • ceux qui se disputent pour emporter les jeux de société, la bibliothèque, les 3 paires de chaussures, la vanity case etc
  • ceux qui avec classe en deux mouvements, sont prêts, symbolisant la décroissance, la sobriété, l’épuration de la vie le temps de vacances allégées.
    Gédéon : « Moi, pendant ce temps, je mâchonne mon foin car on a bien voulu me donner à manger parce que je reste deux ou trois heures à vous attendre en répétant notre mantrâne «  non,nous ne sommes pas des coffres de voiture ni des VTT! »

Oui, quand tout est ordonné nous passons à la cartographie

2- Nos sentiers de randonnée sont très bien balisés:

Mercantour avec un âne

Il est vraiment facile de randonner dans le Mercantour grâce à une signalétique exceptionnelle. Nous vous confions la carte IGN top 25 3540 ET haute vallée du Var. Nous l’étalons sur la table et là, c’est un grand moment de calme et d’attention car c’est le sésame de vos vacances Nous mettons une légère pression en vous recommandant de surtout ne pas vous perdre tout en vous expliquant que jusqu’à présent personne en s’est perdu mais que surtout il est important avec un âne de respecter l’itinéraire fourni car nous reconnaissons ces sentiers-là mais pas toute la montagne!
On parle de l’érosion inéluctable en montagne. Et croyez-nous, tous les conseils à donner le seront.C’est même l’intérêt de partir avec nous, car nous connaissons le moindre détail de l’itinéraire et chaque printemps,nous refaisons les sentiers armé de tronçonneuse, de pelles et de pioches ainsi que d’un petit bidon de peinture jaune pour s’assurer que tout sera en sécurité. Là, on voit que vous vous dites «  pourvu qu’on ne se perde pas…on serait les premiers!

3- S’occuper de votre âne : c’est tout facile

manifestation au sommet..du Mercantour


Enfin, c’est ce qu’on s’ingénie à vous faire croire mais disons qu’en trente ans, aucune famille n’est revenue avant la fin sauf accident de parcours ( cheville, maladie etc) mais jamais de la faute de nos ânes.
En fait Gédéon me susurre à l’oreille qu’une fois tout de même, une famille a ramené Saturnin qui refusait d’avancer mais il a expliqué à Gédéon que l’eau de toilette de la dame l’incommodait. La famille est repartie avec le portage des ba-gages par voiture. Il y avait effectivement incompatibilité.

Nous vous confions donc un de nos ânes pour une semaine

Imaginez-bien qu’ils sont tous la prunelle de nos yeux et que nous vous ensevelissons littéralement de conseils. Mais ça vous ravit car enfin vous allez savoir ce que vous avez toujours rêvé d’être : un muletier confirmé au bout d’une semaine. Mais pour cela, il faudra en passer par des phases d’étonnements et de doutes le premier jour.Mais ensuite tout va pour le mieux On a une formule maintenant bien rôdée pas vrai Gédéon! c’est :
« – Le premier jour, c’est comme la 1ere crêpe, elle n’est pas toujours réussie »
Huilez donc vos capacités d’adaptation et tout ira bien. Lâchez -prise avec ce que vous croyiez . Comprenez bien que vous amenez un âne qui va passer de magnifiques vacances avec vous car vous êtes déjà rongés de remords à l’idée de le charger. Surtout qu’il sait avoir l’air malheureux. On ne sait pas pourquoi mais on le constate toujours : un âne est un comédien qui joue ,voire surjoue l’affliction, la peine, la désolation quand on lui met 40 kg sur le dos. Mais enfin, les bergers n’hésitent pas à le charger jusqu’à 100 kg…

Sur des petits trajets » précise Gédéon en tant que représentant syndicaliste de ses 39 congénères,
Ah, il veut rajouter une petite précision :

« A ce sujet, j’aimerais présenter une revendication à Itinerance. SVP, arrêtez le matin, dans vos conseils, de dire que l’ordre pour avancer est «  Tséééééé ». Vous ne pouvez pas savoir ce qu’on subit. Ils passent ensuite la semaine à nous hurler aux oreilles «  tsé ». Comme si ça marchait de donner un ordre et qu’il soit respecté, d’un claquement de glotte, « tséééé ».
Et depuis 25 ans, les montagnes retentissent de ces tsés agaçants, menaçants, impératifs. Tout ça à cause des Corses : je m’explique avant qu’ils ne me tombent dessus : Gérard, un des fondateurs de l’agence Itinerance, avait eu une amie corse dans le temps, et il ne reste de cette fulgurante relation que cet ordre corse donné aux ânes. Sans doute, l’avait-il quitté car elle lui criait trop souvent «  tsé» pour le faire avancer.

4- Le Mercantour, c’est tellement beau

Les montagnes du Mercantour


Un jour, nous sommes rentrés dans une carte postale et nous n’en cherchons pas du tout la sortie!
Car
Ici, les sentiers ont des oreilles et les forêts murmurent.
Ici, les lacs se miroitent dans le bleu du ciel et les torrents susurrent des messes basses à une nymphe des Alpes.
Ici le soleil joue à saute-montagne au petit matin et le soir, la lune à colin-maillard avec des mélèzes
Et nous, nous sommes une petite entité qui donne les clés pour lever le voile des enchantements du parc national du Mercantour avec des porteurs de rêves, des ânes car bien vrai, nos chemins ont des oreilles.

Et le mot de Gédéon pour finir :

Les ânes aiment les câlins


Alors si maintenant, il faut rentrer dans une carte postale avec une petite famille qu’on m’a confié et en chercher la sortie ça devient plus compliqué . Je vais demander une augmentation: peut-être quelques pommes en plus
….mais ce que je préfère par-dessus tout c’est mettre ma tête sur l’épaule d’une petite fille qui me fait un câlin!