Marche et meditation

randonnée et méditation dans le Mercantour

Randonnée et méditation

Bonjour
Et me voici encore à bloguer ou blaguer, moi, Gédéon, âne de mon état. Oui, j’ai des états d’âne et en rajoutant une patte à n, ça me fait des états d’âme.
Et je m’en vais ainsi vous parler de la méditation chez les ânes car nous sommes des spécialistes. Pas besoin de lire Krishnamurti, Christophe André, Arnaud Desjardins ou Matthieu Ricard. L’art de méditer est connu de notre race depuis le début des temps.

Marche et méditation avec itinerance.net

Et bien, il faut nous voir le matin, au lever du soleil. Nous pratiquons la salutation au soleil : quelques grognements, on se hisse sur nos pattes de devant si on était allongé et on s’ébroue. Puis on baille bien largement pour détendre les babines. La nuit a été froide et les premiers rayons réchauffent notre carcasse. C’est une longue et profonde délectation de sentir la chaleur arriver doucement. Et puis, on ferme les yeux car le soleil est fort et on reste là à savourer ce moment unique. Pas de pensées parallèles qui interfèrent. Non, on n’attend rien de cet instant .
Passe le temps devant ce beau paysage, yeux qui clignent, babine tremblotante, vent frais sur pelage frissonnant, odeurs passagères, feu de vallée, odeur de pain grillé, bruits furtifs, chevreuils qui font tomber des pierres et troublent le silence. Chut on médite.

Le Mercantour, un lieu pour la méditation

« J’aime la nature à travers tous ses visages, dans sa démesure et ses manifestations de puissance incontrôlable, comme dans sa douceur et son harmonie. Tout est beau, tout est bon, tout est spectacle et enseignement permanent. »
P. Bérhault

L’émerveillement nait ici de la nature, des paysages somptueux qui entrent en résonance avec la sérénité des lieux. Il n’y a pas à courir si loin pour trouver un bonheur tranquille. Pourquoi vous humains ne percevez pas cette interdépendance des choses, ne voyez-vous pas que vous faites partie de cette harmonie, que l’environnement c’est vous!
Il y a une réjouissance voluptueuse le matin à humer, à écouter, à regarder…
On se laisse distraire juste par le chant des oiseaux, ou du jeune coq qui s’obstine à chanter après l’aube parce qu’il croit impressionner les humains mais il finira dans la casserole quand même malgré ses bons offices.

Nous pouvons également pratiquer avec l’attention portée sur un certain objet. Pour vous ce sera une bougie, pour nous brouter nous demande beaucoup de concentration. La carotte sauvage qui craque sous nos dents, le chardon argenté aux reflets bleutés, aux courbes prometteuses, aux tiges laineuses qu’on appelle même le chardon des ânes. Vous dites  » bête à manger du chardon » mais quand je vois ce que l’industrie alimentaire vous force à manger :#mangersain

Marcher en montagne et méditer

Ensuite, on peut aussi réciter un mantrâne : hi han, hi han vaut bien ôm ôm. Ca vibre dans nos crânes!
On sent tellement notre hara quand on braie qu’on en pète de joie . Un âne fait des vents comme tous les herbivores . Et où est le vent quand il ne souffle pas. Koâne zen bien connu. Réponse : Il est dans le hara de l’âne.

Nous jugeons que la méditation est terminée quand nous estimons qu’il est heure de philosopher tout en broutant et herborisant. Choisir son herbe, être dans l’instant présent, ne pas s’abîmer dans des pensées parasites.
Se fondre dans les montagnes.
Lâcher-prise avec les problèmes. Ne vous y trompez-pas, nous aussi sommes confrontés à des problèmes existentiels et à du stress surtout l’été avec nos familles. Car, imaginez- si on n’est pas zen!
Parfois, il faut vous supporter tout de même, quand vous vous mettez à râler parce que la pente est trop raide, qu’il fait chaud, qu’il y a des mouches, que l’orage arrive.. . ( situations bien sûr peu probables en terme de marketing)

Rencontres meditatives. itinerance.net

Nos stages de randonnées et méditation

Pour en revenir à la méditation et à la démarche spirituelle qu’elle induit, les stages de marche et méditation organisés par Itinerance vont permettre aux participants de vider leur esprit dans des paysages fantastiques, les gorges de Daluis. Après, ils faut remplir à nouveau cet esprit avec des belles randonnées qui laissent des souvenirs. La beauté apaise le mental. Ici, à Villeplane, la beauté nous nourrit. La nature est magnifique, sauvage. Alors venez savourer le temps de ces 4 jours de stage des moments de sérénité avec votre guide Joël dans un écogîte confortable qui propose une nourriture bio avec des produits du pays. Hélas, les ânes ne sont pas conviés à ces stages. Je me demande pourquoi car on voudrait bien donner des leçons de méditation, nous aussi.

Meditation dans les alpages

Il est temps pour vous humains, de nous imiter et de prendre des bonnes résolutions au lieu de vous perdre dans le matérialisme. Abordez la méditation avec enthousiasme et curiosité, vous ne risquez rien de plus qu’à écouter plus intensément le chant des oiseaux, qu’à voir plus vivement nos montagnes rouges, qu’à sentir les parfums des fleurs. La méditation vous permet de regarder soudain autour de vous et de découvrir tout un monde que vous ne prenez pas le temps de voir. C’est ici le conseil d’un âne avisé qui pratique depuis longtemps l’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *