Comment choisir vos chaussures de randonnées : les conseils de Gédéon, âne du Mercantour

Randonnées sur les chemins du Mercantour

Certes, pour randonner dans le parc national du Mercantour, il convient d’avoir des chaussures adaptées à la marche. En tant qu’âne professionnel de la randonnée, je n’ai pas de problèmes de chaussures, je vous l’accorde. Nous avons un très bon maréchal ferrant qui, tous les printemps, nous pare les sabots, vérifie que l’on n’ait pas de fourmilière et nous rabote nos cornes . D’ailleurs si vous avez besoin de conseils en maréchalerie, voici un bon site.
Mais il est très désagréable d’accompagner quelqu’un qui souffre. Vous, les humains, ne le croyez pas peut-être, mais nous les ânes, sommes emphatiques. Et vos gémissements de douleur quand vous avez des ampoules nous peinent fortement et nous empêchent de savourer pleinement ces vacances avec vous. Alors, prenez- vos précautions. Il est bien marqué sur vos fiches techniques de ne pas venir avec des chaussures neuves. C’est le B.A BA du randonneur.
Petit rappel : nous sommes en montagne calcaire avec des cailloux qui roulent sous les chaussures.

Marche en montagne : 4 conseils

J’adore lire des conseils de marche à pied. Je veux bien croire que vous restez toute l’année sur une chaise mais je sais qu’il vous reste encore des souvenirs de comment mettre un pied devant l’autre. J’ai lu sur Internet des conseils qui, en tant qu’âne me font bien rire. C’est sûr que je serai un humain, je serai moins ironique mais Itinerance me demande des commentaires et un regard affûté sur l’humanité en marche. Alors, je ne me gêne pas certaine impertinence, pour une fois qu’un âne peut donner son avis:
Alors, par exemple dans les conseils rigolos j’ai relevé :

  • mettre de la vaseline sur les zones de frottement afin d’éviter les irritations . Justement à Itinerance, on recommande de mettre du mytosil sur nos petits bobos aussi. et on vous fournit une pharmacie vétérinaire avec de la crème.
  • ne pas accélérer sous un élan d’euphorie, et garder un rythme régulier. C’est compter sans nos arrêts soudains quand on voit une bonne herbe à brouter….
  • Anita vous dirait de vous mettre face à la pente, le bassin basculé, les genoux fléchis et relâchés
  • Une technique qui permet l’activation des fessiers : il faut pousser dans le talon et ensuite je n’ai pas bien compris … je n’ai pas la même anatomie que vous d’une part et d’autre part mes fessiers servent surtout à recevoir de légers coups de badine quand je ne veux pas avancer parce que j’ai autre chose à faire ( brouter) et que vous, humains, êtes entêtés, et voulez absolument avancer alors qu’il fait chaud et qu’on serait bien mieux à l’ombre à attendre la  » fraîche ».
La randonnée dans le parc national du Mercantour.

Choisir ses chaussures de randonnées

Bien choisir ses chaussures de randonnée vous semble donc vital et c’est bien le reflet de vos sociétés sophistiqués. Auparavant les hommes avaient leurs souliers du quotidien sans parler de votre ancêtre de Cromagnon. Le développement des loisirs a créé des besoins spécifiques. Au Vieux Campeur, il existe 500 modèles de chaussures de marche! Toutes les marques : Merrell, Salomon, Millet Lowa Meindl, Petzl, Merrell, Décathlon
Alors, je connais un ami népalais qui accompagne des treks en Himalaya. Il a de très bonnes chaussures qu’un randonneur lui a donné mais il les garde pour les mettre à partir de 4000 m d’altitude pour ne pas les user ni les salir. Avant, il reste en tong même dans la neige. Du coup, il parait déplacé et dérisoire de lui parler de chaussures de marche. Mais nous ne sommes pas dans les mêmes conditions en Occident. Vous n’avez pas les mêmes pieds. Les leurs sont ancrés dans le réel, les vôtres dans le marché de la chaussure
Quand on est pauvre, on évite d’avoir mal au pied en plus, alors, on reste souple, on se balance tranquillement . On n’a comme choix que des chaussures chinoises qui puent la transpiration au bout de 2 heures. Et à la fin de la journée, on est tellement incommodé qu’on préfère remettre ses tong. En Occident, on parle de semelle intermédiaire, de type de chaussure, de bon maintien, de coup de pied, de voûte plantaire, de respirabilité, de crampons, de rigidité. Seront-elles légères, confortables, en vibram?
L’imperméabilité est importante. La membrane en gore tex, la respiration, le système de laçage, autobloquants, moyenne montagne, haute montagne, longues randonnées, les crochets, la bonne adhérence, le maintien du pied la tige haute ou mid. Que de soucis!
Je m’y perds et je vous souhaite bien du courage pour faire un bon choix. Je vous disais au début de l’article que j’étais là pour vous conseiller mais voilà que je me suis perdu. Je vous conseille des sabots d’âne finalement.

Comment trouver des chaussures équitables ou « vegânes »

Voilà que je clique sur Internet et que je me retrouve devant une montagne de propositions aussi commerciales les unes que les autres. Je ne vais pas m’aventurer !

La  » mode » de l’équitable n’épargne pas les chaussures de marche mais de là à trouver le bon produit parmi les déclarations de bonnes intentions? A entendre, personne n’exploite d’enfants, la rémunération est correcte, les conditions de travail décentes.

Il y a aussi des baskets en matière recyclée grâce à des pneus de camions. Voici un site qui donne des tuyaux et également pour agir avec une conscience environnementale.

Promis, je réfléchis à un article sur «  comment choisir ses chaussettes de randonnée » et j’en parle avec mon ami népalais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *