RANDONNEE ET MEDITATION, MARCHE DANS LE MERCANTOUR

Durée : 4 jours 3 nuits, 4 jours de marche. Variante possible en 2 ou 3 jours, nous consulter.

Type : en rando avec guide, en étoile autour de l’écogîte de Villeplane.

Votre encadrant : Joël est licencié en géographie, accompagnateur et guide de haute montagne, il pratique depuis de nombreuses années et reçoit un enseignement zen auprès de Jacques Castermane au centre Dürkheim.

Type d’hébergement : chambres confortables avec salle des bain et toilettes privées. Nourriture fait maison bio, végétarienne, vegan et sans gluten à la demande, légumes du jardin et produits du pays.

 Niveau : facile à moyen, adapté en fonction des participants.

Tarif 2022 : du 23 au 26 septembre à partir de 490 € en pension complète en chambres partagées avec sanitaires privés. 590€ en chambre privée.

Accès: simple et pratique de toute la France. Par Nice : aéroport ou train puis petit train des Pignes ou bus régulier Nice-Guillaumes

Climat : idéal en été pour la randonnée, grâce à la proximité de la mer car on trouve ici les caractères alpins méditerranéens, d’où le climat clément et ensoleillé du parc national du Mercantour.

Randonnée et méditation, marcher… un chemin vers soi

Marcher, respirer, ralentir. La méditation et la marche sont des activités qui se complètent à merveille sur le chemin de la découverte de soi. Le cadre magnifique des gorges rouges de Daluis dans le parc national du Mercantour offre un panorama fabuleux propice à la contemplation, au simplement « être là ».

Avec Itinérance, nous proposons ce type de séjour, tout en ayant un grand intérêt pour ces pratiques de retour à soi. Marchant souvent en Himalaya, nous avons pu ressentir fortement l’interpénétration de l’homme et la nature. Et ici, il nous est apparu que nos montagnes du Mercantour respirent également la sérénité et la beauté propices à la pratique de la méditation. Mais c’est la simple rencontre avec Joël qui nous a décidé à vous inviter à partager cette expérience.

« Marcher en montagne, c’est éveiller en nous ce qui nous relie à la nature, développer réceptivité et sensibilité. C’est développer une écoute, un respect pour le vivant. C’est développer une vigilance juste dans nos gestes, nos pratiques. Toutes ces qualités humaines imprègnent peu à peu le quotidien; chemins des cimes et cheminement intérieur se rejoignent alors. » Joël. Voici un lien vers son site.

En savoir plus