La retraite des ânes de randonnée par Gédéon

Pour un âne, la retraite à 25 ans est adoptée chez Itinerance.

Je m’appelle Gédéon, je suis un âne professionnel, j’accompagne des familles qui viennent en randonner pour passer leurs vacances dans le Mercantour, j’ai bientôt 25 ans et je ne suis pas loin de la retraite et de fait, je m’intéresse donc à comprendre comment les humains arrivent à résoudre cette quadrature du cercle!

J’entends bien des débats. L’âge pivot est donc provisoirement retiré. Compromis, point d’équilibre, dialogues de sourds, blocages, agenda, financement des retraites. Une série à suspense où on décroche parce que l’intrigue est trop compliquée. Le plus amusant c’est que ça devait être plus clair et là personne n’y comprend rien surtout moi, âne de Provence!Je dois dire que ,quant-à nous, nos collaborateurs d’Itinerance nous traitent avec respect et quand la retraite arrive, que l’arthrite commence à nous faire boitiller, que les rhumatismes nous envahisssent, nous avons droit à tous les égards dus aux services rendus : bonne pâture, foin de qualité, soins du maréchal ferrant. Nous sommes reconnaissants à notre équipe : pas de saucisson en vue.

La retraite des ânes chez Itinerance n’a pas d’âge pivot, c’est l’âge de l’arthrose. Et en confidence, c’est presque une punition pour nous de ne plus randonner avec nos familles. On se souvient alors en mâchonnant avec le peu de dents qui nous restent de ces beaux moments à trottiner gaillardement sur les sentiers du Mercantour, à la recherche des chardons, conduits par de jolies petites filles ou de charmants petits garçons qui s’imaginaient conduire Flicka ou Tonnerre de feu.

Les ânes sont -ils plus sages que les humains?

On ne parle pas trop de notre sagesse pourtant légendaire, enfin, je crois, d’ailleurs, me voici à taper sagesse et âne sur internet…Pas beaucoup de réponse chez googlâne.

Si ce n’est ce titre: La sagesse de l’âne


Je croyais qu’avec le titre du livre, on allait parler de spiritualité mais c’est en fait un manuel de rééducation visuelle qui promet des résultats probants si on pratique soigneusement sa « sagesse de l’âne » : « si on entre en lutte contre le paresseux qui est en nous, le mal qui nous ronge de l’intérieur. » Que veut dire l’auteur, que l’âne est paresseux ou sage?
Ah, tiens, là Googlâne me donne pas mal de réponse sur cette fable d’un auteur inconnu :
« Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits.
L’animal gémissait pitoyablement depuis des heures, et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il décida que l’animal était trop vieux et que le puits devait disparaître de toute façon. Il n’était donc pas rentable de récupérer l’âne.Il invita tous ses voisins à venir et l’aider.Tous se saisissent d’une pelle et commencent à combler le puits.
Au début, l’âne réalisa ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, au bout de quelques secondes, à la stupéfaction de chacun, il se tut. Quelques pelletées plus tard, le fermier regarda finalement dans le fond du puits et fut très étonné de ce qu’il vit : à chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose de stupéfiant.Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l’animal, il se secouait et montait dessus…Bientôt, à la grande surprise de chacun, l’âne sortit hors du puits et se mit à trotter ! »….
Et là, sur plein de sites, vous avez droit à une morale à 4 sous en fin d’histoire, du genre «  la vie est un trou dans lequel nous sombrons », » nous pouvons sortir du puits le plus profond si nous n’abandonnons jamais », mais de mon point de vue , je constate que personne ne s’offusque de la cruelle décision du fermier d’enterrer vivant cette pauvre bête!

ânes et randonnées dans le Mercantour


Je préfère la portée pédagogique des contes de Grimm « les musiciens de Brême » . C’est l’histoire d’un homme qui avait un âne qui l’avait fidèlement accompagné toute sa pauvre vie durant mais qui devenait vieux et moins vaillant. Le maître songea alors à s’en débarrasser et notre misérable animal, sentant le vent tourner prit la décision de s’échapper, pour devenir musicien dans la bonne ville de Brême. Tel est pris qui croyait prendre. Mais la morale du côté des ânes ou des chats ou des coqs,devrait être «  ne faites pas confiance à vos maîtres!  vous les laissez-pour-compte, rejetés avec ingratitude».

Ânes de tous les pays, unissez-vous!

randonnée ane
Les ânes d’Itinerance en randonnée sont tous amis!

Nous, ânes de tous les pays, aussi nous devrions nous unir pour défendre nos intérêts et surtout défendre les ânes d’Afrique car il parait que leur peau est recherché par les Chinois. J’ai lu cet article dans le Monde et j’en ai fait des cauchemars : la gélatine qui se trouve sous notre peau est employée en médecine traditionnelle pour faire un sirop . Cela soigne toutes sortes de maux comme la ménopause, l’anémie. Alors, ils ont déjà décimé les éléphants pour leur ivoire, les rhinocéros pour pour leurs cornes.Et voilà qu’il ne reste plus que la moitié des ânes en Chine et qu’ils se sont tournés vers nos pauvres congénères africains!

Des ânes à la réforme

Quelle horrible expression! Mais elle résume un destin fatidique des nes qui ont réchappé aux chinois : la boucherie. Ah, je suis végane pour le coup!

Voilà une gestion pragmatique bien humaine: le rendement !

Heureusement, il existe encore des amis humains qui gardent de la gratitude pour services rendus. Voici une association utile pour mes congénères qui n’ont pas la chance de travailler pour Itinerance. La voici, amis asins, appelez- les , voici leur site. Il y a tout de meme plus de chevaux à sauver que d’anes. Et les noms prout prout pour les chevaux, quelle imagination : King Chocolat, Cochise, Linda de L’Orge, Mountain de Liberté, Khéops, Royal Rainbow. A quand pour les anes : Jordane, Jenifer, Pamelane. Bon, mon clavier ne supporte plus l’accent circonflexe. Anes de France, vous perdez le circonflexe, ne vous vexez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *