Contes et légendes avec les ânes sur les chemins du Mercantour

Les ânes ne sont pas que des compagnons de randonnées. On peut aussi raconter des histoires sur les ânes en cheminant sur les sentiers du Mercantour pour faire avancer les enfants quand le sentier est un peu raide…

Découvrez les ânes à travers les histoires :

Une fable écologique à raconter en randonnée dans la forêt

Une belle initiative de l’association Reforestaction avec  » Le Cristal Magique » :  » la communauté de la forêt fait face à une terrible sécheresse depuis que Bantour, un personnage tyrannique et égoïste, a volé le Cristal Magique. Après avoir économisé jusqu’aux dernières gouttes, conservées dans des citrouilles, l’eau vient à manquer aux animaux de la forêt. Ils se réunissent alors pour trouver une solution qui leur permettra d’échapper à l’extinction. « 

Deux forêts françaises ont été sauvées grâce à ce film d’animation!

L’âne et Shakespeare : Songe d’une nuit d’été,

Dans la pièce « songe d’une nuit d’été, Shakespeare métamorphose Bottom en âne. Le symbolisme érotique de l’âne est repris dans les traditions et les anciens récits, l’âne est l’animal le plus chargé dans la littérature ancienne en tant que symbole ayant une sexualité très importante dont l’homme serait-il jaloux?
Rappelons que les colonnes des lits des romains étaient ornées de représentations suggestives de notre ami sans doute pour favoriser les ébats dans le lit conjugal.

Tantôt emblème de sottise, tantôt de lubricité, notre pauvre âne se trouve donc ridicule chez Shakespeare.

âne du troupeau d’ Itinerance

L’âne dans l’antiquité

Du temps des romains, les «  Métamorphoses d’Apulée ou l’Âne d’or »( II eme siècle) raconte à la première personne les aventures d’un apprenti sorcier transformé en âne paillard dans une comédie humaine pittoresque.
« Vous avez compris ce qu’il vous reste à faire. Mettez cet âne dans votre attirail de plage ou de montagne, emmenez-le au vert. Célébrez avec lui « la fête annuelle du très révérend dieu Rire ». Vous le regretterez d’autant moins que, derrière ces tribulations de sac et de corde, se développe une méditation secrète sur le hasard, le sens de l’existence et la délivrance des sages. » Roger-Pol Droit.
Le Monde – 23/06/2007 »

Ce roman drôle et satirique est un vrai récit d’aventure qui n’a rien perdu de sa fraicheur à travers une série d’épisodes fantastiques.

Notre héros se trompe d’onguent en espionnant une sorcière nymphomane qui s’est transformée en hibou pour aller harceler un beau gosse et le voilà malencontreusement devenu âne pour une série d’aventures qui le fera rencontrer prostituées, magiciens, voleurs, travestis. Les injures pleuvent,  » sacs à vinasse, archichiure etc)

les légendes sur les ânes

L’âne et la sorcellerie

Au Moyen âge, il était courant d’utiliser pour les philtres d’amour du crin d’âne, du crottin ou du lait d’ânesse pour remédier aux problèmes de sexualité ou de fécondité. Juvenal décrit les femmes atteintes de nymphomanie  » d’avides d’ânes ». On trouvera des représentations d’ânes sur les urnes romaines, les médailles, , les fontaines ou les vases.

doc-ctrl/page/rotate-cw
ST Augustin rapporte qu’un marin aurait été transformé en âne par une sorcière qui lui aurait donné un oeuf à absorber. Le malheureux vêtu de sa peau d’âne se serait agenouillé devant une église et les passants auraient reconnu dans l’âne si pieux le maléfice de la sorcière et l(aurait forcé à lui redonner sa forme humaine. St Augustin use de cette alégorie pour démontrer que l’âme chrétienne se reconnait sous l’aspect de la bestialité. Par ailleurs ce grand thème philosophique se retrouve dans Platon qui met en exergue les qualités divines des bêtes les plus repoussante. La version de  » Peau d’âne » dans les contes de Perrault s’en inspire aussi.On retrouve ainsi dans toute la littérature ancienne la thématique de l’homme transformé en âne. Est-ce parce que les prouesses sexuelles de l’âne se manifestent bruyamment et rendent jaloux les humains?
Toujours est-il que l’âne joue le rôle symbolique d’intermédiaire entre Satan et l’homme, toujours dans la littérature médiévale où les sorciers avaient le pouvoir d’affubler un homme d’une tête dâne! ou bien de lui en donner l’apparence.

L’âne, emblème de sottise et de paresse

Dans les allégories médiévales, l’âne incarnait la stupidité. Ces thèmes étaient récurrents chez Esope dans l’Antiquité où l’âne désigne un homme paresseux, ignare ou prétentieux . Voici quelques fables :

L’âne dans le bestiaire médiéval

L’ane est le complice de Satan. Sa méchanceté, sa malveillance, sa dépravation morale sont attestées dans les textes et les représentations. Inversement, en période de Noel, l’âne était associé aux personnages saints puisqu’il était dans les crèches en tant que personnage de l‘histoire de Balaan.

Egalement, l’âne est présent dans les fêtes et pas seulement dans les travaux des champs. L’omniprésence de l’âne dans ces fêtes paiennes puis chrétiennes démontre aussi une forme de complicité entre cet animal et l’homme. Cette complicité se retrouve de nos jours puisque l’âne devient le compagnon de randonnées dans l’Europe entière comme en atteste cette fédération qui regroupe de nombreux âniers dans la France entière

doc-ctrl/page/rotate-cw
âne sur un sentier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *