La géologie de notre vallée du Mercantour

Sommaire

  1. La géologie de la Réserve naturelle régionale des gorges de Daluis
  2. Le temps des montagnes
  3. Les différents types de roche
  4. Géomorphologie
  5. Savez-vous parler géologue?
  6. Bibliographie

Nous nous concentrons sur les aspects géologiques de notre vallée, des gorges de Daluis surplombé par le dôme du Barrot jusqu’au lac d’Allos et son sommet à plus de 3000 m le ‘ Mont Pelat ». Vaste programme!

Le dôme du Barrot est le petit massif situé au sud-ouest du massif cristallin de l’Argentera-Mercantour. Le canyon spectaculaire des gorges de Daluis surnommé  » le petit colorado niçois » a été creusé par le fleuve Var. Il est constitué de 1000 m de pélites rouges. L’intérêt géologique de cette partie des Alpes attire un grand nombre de géologues. Des torrents profonds comme le Var à sa source deviennent au fil de leur descente vers la mer un fleuve parfois puissant voire dévastateur comme l’a montré la tempête Alex.

D’ailleurs, voici un excellent reportage sur « notre » Var . A ne pas confondre car le Var ne coule pas du tout dans le département du Var mais bien dans les Alpes Maritimes .Vous rencontrerez sa source l’avant dernier jour de l’itinéraire Miroirs d’azur du Mercantour

Voici un extrait du documentaire  » le Var, ce torrent qui se prend pour un fleuve »

La géologie de la Réserve naturelle régionale des gorges de Daluis

Quand vous arriverez dans nos montagnes, la première question que vous nous posez est régulièrement :

-« pourquoi la couleur rouge de ces gorges? »

Si vous avez été attentifs, vous aurez remarqué également dans les falaises abruptes des grottes qui sont d’anciennes mines de cuivre, vestiges de l’extraction minière qui date du Chalcolithique. Le cuivre natif a été exploité très tôt car les filons étaient à ciel ouvert. Exploitées 2500 ans avant J.C. par les hommes préhistoriques, les mines de Roua ont fourni du cuivre natif riche en arsenic, ce qui lui conférait une plus grande dureté. Au 19 eme siècle, l’exploitation a eu un grande activité. La dernière tentative d’exploitation eut lieu en 1864 comme en témoigne le village abandonné d’Amen que vous pourrez visiter lors d’une des randonnées que nous recommandons. Le site est classé réserve naturelle et sa protection est confiée à La LPO. Laissez-vous guider par cette video pédagogique qui va tout vous expliquer sur nos Terres rouges, Terres de Pélite par des spécialistes reconnus.

Géologie des gorges de Daluis avec des intervenants de qualité

Au niveau de sa minéralogie, le site a une dimension internationale/ On y trouve une 60 taine d’espèces de minéraux soit très rares soit inconnus dont 9 espèces nouvelles découvertes. Voir notre blog mineralogie

photos Marc Miquel

La 1ère chose que vous verrez en arrivant, c’est le Mont St Honorat qui culmine à 2550m, avec ses grandes barres en figure de proue. Voyez-vous, c’était dans le temps un fond de vallée et la ligne de l’équateur passait par là …

Torrent d’alpages, Mercantour, photos Marc Miquel

La pierre, synonyme de stabilité? et bien non! bousculez vos certitudes, car les montagnes voyagent dans une marche inexorable vers la mer pour mieux revenir former d’autres massifs!

Le temps des montagnes

Belle leçon de relativité du temps: les roches les plus anciennes ont 400 millions d’années. Qu’elles ont mis du temps à se former depuis la création de la Terre,il y a plus de 4 milliards d’années!

Le temps des montagnes n’est pas le même que le nôtre et l’échelle géologique nous donne le tournis. Voici un petit rappel personnalisé à l’échelle locale:

-300 millions d’années: Des massifs de roches entiers, enfouis dans l’écorce terrestre sont transformés à la suite de mouvements tectoniques très lents, d’un ancien continent: a Pangée. Le Dôme du Barrot est une remontée du soubassement hercynien, par contrecoup du soulèvement du massif de l’Argentera-Mercantour;

-Fin du Primaire: (250 millions d’années) :Sables, cailloutis, vases de lacs se déposent et se consolident: ce sont les pélites rouges nées d’une sédimentation de boues et de cendres volcaniques en milieu lacustre des gorges de Daluis

-Secondaire (230 à 65 millions d’années) :La mer envahit la région et calcaires et marnes se déposent pendant 150 millions d’années.Mais, à la fin du jurassique, les plaques tectoniques se disloquant, l’océan qui recouvrait la région se referme et disparaît. La vie dans l’eau s’étouffe et la population marine se fossilise progressivement, ce qui permet de nos jours de reconstituer la faune marine ( marnes et calcaires )

-Tertiaire (65 à 1,8 million d’années): C’est la formation des montagnes par la tectonique de l’écorce terrestre.les fonds marins sont projetés à la surface ( grés d’Annot) sur les sommets du Haut-Var)

-Quaternaire (1,8Million …): Les glaciers marquent le paysage:vallées en auge d’Estenc, lacs glaciaires d’Allos, cirques de la Boucharde…

Coucher de soleil dans le parc national du Mercantour, photos Marc Miquel

Les différents types de roche

Les types de roches les plus fréquemment trouvés dans la vallée du Haut Var, pratiquement toutes sédimentaires, par leur particularisme constituent des faciès remarquables. Ce sont dans l’ordre de leur apparition dans l’échelle géologique: les pélites, les calcaires et les marnes, les cargneules et les grés d’Annot.

Les pélites: ce sont des roches sédimentaires détritiques issues de la consolidation de boues très fines et de vases d’un milieu lacustres Les gorges de Daluis sont composées de ces roches rouge lie-de-vin. Il y a 250 millions d’années, dans une ambiance tropicale désertique des volcans fusionnaient allègrement en crachotant des cendres dans un grand lac au faible développement de vie puisque seules les traces de vers et le fossile d’une libélulle ont été trouvés. Et le Var se glissant dans une faille tectonique découvrait ainsi plus de 2000m de ces cendres sédimentées.

Les calcaires: 150 millions d’années de sédimentation patiente ont donné des milliers de mètres de dépôt: les ammonites entre autres peuplèrent les mers pendant 325 millions d’années. A la mort de l’animal, la coquille allait s’échouer au fond des eaux et s’ensabler. Dans les terrains jurassiques, leurs spirales fossilisées les rappellent à notre souvenir.

La roche trouée à Sauze

C’est une curiosité calcaire géologique. Vous passerez devant sur l’itinéraire de plusieurs de nos randonnées :

https://itinerance.net/courts-sejours.html

https://itinerance.net/sejour_famille_anes.html

Les cargneules : on trouvera également des curiosités géologiques sur l’itinéraire proposé « Mercantour à pas de loup » qui permet d’admirer les  » demoiselles coiffées ou  » cheminées de fées « du village de Péone. Bâti sur un éperon rocheux, il est dominé par des aiguilles calcaires érodées, pics jaunâtres et gris comme dans les Dolomites italiennes. Cette roche s’appellant » cargneule » du patois valaisan » cornieule » est une roche sédimentaire composée de fragments anguleux agglomérés dans une bouillie calcaire. L’eau a fait son travail de sape, s’insinuant dans la roche. Parties tendres et parties dures se cotoient et sont sculptées par l’érosion, créant des aspects ruiniformes et fantasmagoriques, rappelant le soir couchant une procession mystérieuse de pénitents encapuchonnés en procession.

Les Demoiselles de Péone

Les marnes argilo calcaires: elles sont imperméables et donnent un relief ravineux. la sédimentation dans la mer ne se faisait pas avec les mêmes matériaux ni de façon égale, ce qui a donné ce juxtaposant aux calcaires, les marnes formant des paysages lunaires particuliers comme dans le Val d’Entraunes. Au secondaire, pendant 140 millions d’années, la mer recouvrait les Alpes maritimes. Des milliers de mètres de sédiments se sont déposés, particulièrement, pendant les 70 millions d’années du jurassique. Le mont Mounier est ceinturé par une impressionnante barre calcaire du tithonique et jette son ombre noire sur la station de Valberg et la vallée du Var. Il sera possible de faire son ascencion sur la randonnée  » mercantour à pas de loup ».

– Les grés d’Annot: on les appelle ainsi car ces roches constituent l’essentiel du territoire de la commune d’Annot dans les Alpes de Haute Provence, sur le versant opposé au sommet de la rive droite du Var. Ces blocs énormes composés d’un gros grain rosé et rugueux chapeautent les grands sommets de la vallée. Ils résultent de la surrection alpine au Tertiaire et auraient beaucoup voyagé puisqu’ils proviennent d’un vaste continent dont la Corse et la Sardaigne sont les survivants.

La plupart des sommets de notre vallée sont chapeautés de grés d’Annot, cet ancien sable consolidé. Impossible de le confondre avec une autre roche, il est facile à déterminer avec son touche rugueux et ses teintes chaudes qui nous valent des couchers de soleil orangés splendides Le vaste vallon de Sanguinière que vous aurez le bonheur d’arpenter le 6 eme jour de la randonnée  » lacs et cimes du mercantour ». Au dernier jour de votre randonnée qui se termine en apothéose par le tour du lac d’Allos, vous bénéficierez d’un panorama grandiose au pas du Lausson. La ligne de crêtes des sommets de la Pointe de côte de l’âne, de la Roche trouée, Fort carra, la cime de Pal, la Tête de la Boucharde aux découpes étranges forment comme des créneaux de chateaux médiévaux d’un roi fou .

Nous nous attardons sur la formation des grés d’Annot car leur particularisme est très lié à notre région. C’est un phénomène sous-marin appelé par les géologues  » courant de turpidité  » qui explique le mécanisme de dépôt en avalanches de sable lors d’un seisme ou d’un apport brutal par les fleuves qui survient tous les cent mille ans et qui est à l’origine des grés d’Annot, il y a 45 millions d’années. L’épaisseur des grés est en fonction de l’importance de l’avalanche comme au lac d’Allos formant des paysages impressionnants.

Y-a-t-i-l du pétrole dans les grés d’Annot?

Ne parlons pas de malheur! Depuis les années 1980, des géophysiciens de l’Institut français du pétrole mènent des études comparatives en recherchant des réservoirs potentiels d’hydrocarbure. Mais les grés d’Annot fonctionnent comme réservoir d’eau et non comme réservoir de pétrole. Ce sont de nombreuses sources qui sourdent des montagnes. Il n’y aura pas de derrick autour de lac d’Allos! Une chance pour la tranquillité de nos montagnes!

– dans les tourbières: ce sont des zones humides où poussent des sphaignes, sortes de moussesla nature archive son passé. Une méthode de carottage permet d’étudier les grains de pollens fossilisés. On reconstitue le couvert végétal selon les couches. Par la datation du carbone 14, on connait ainsi l’environnement des hommes de l’âge de Bronze! (expérience du Vallon de Gialorgues).

tourbieres, photos Marc Miquel

Pour ceux qui sont passionnés de géologie, il existe un guide qui répertorie les randonnées géologiques, vous enseigne la lecture de paysage, la morphologie et les roches, décrypter l’empreinte de l’histoire géologique, les curiosités naturelles rencontrées :https://www.geosoc.fr/boutique-en-ligne/collection-balades-geologiques.html

Geomorphologie

La géomorphologie répond à des questions que pose une lecture de paysages. Pourquoi les montagnes sont-elles érigées ainsi, quelle est cette forme bizarre chapeautée par des roches différentes, pourquoi ce type de végétation à cet étage alpin. Il y a également dans cette » mémoire des paysages », l’empreinte qu’a laissé l’homme. Tout comme décrypter un tableau, il faut savoir poser un regard averti sur cette nature, deviner la mer qui s’est retirée, le glacier qui a fondu, la moraine, les tourbières, les lacs glaciaires. Un très bon livre de Nadia Loury-Guigan vous conduira vers cette observation :  » la mémoire des paysages ». Et sur cette video, lors d’une conférence de 2019, elle présente ses nombreuses années de travaux en partenariat avec les équipes du parc national du Mercantour . Voici la carte interactive :http://FOeN2LCNCP0https://fr.calameo.com/read/001006185ffde262345a7

et la video de présentation:

Savez-vous parler géologue?

Comme toutes les spécialités, il existe tout un vocabulaire propre à la géologie qui fascine le néophyte et le plonge dans la perplexité voire un bon vieux complexe d’infériorité. Connaissez- vous ces termes barbares?

Voici donc des mots inconnus du grand public mais qui feront fureur quand vous jouerez au Scrabble ( il y en a toujours dans les gîtes et refuges…!)

Glossaire : Würm, turfigène, pergélisol, phylum, ophiure, palynologie,

Bibliographie

https://www.lpo.fr/

https://paca.lpo.fr/protection/espaces/reserve-naturelle-regionale-des-gorges-de-daluis/actualites/12131-ca-mousse-dans-la-reserve

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/france-vrai-2

http://fr.marittimemercantour.eu/nature-et-recherche/atlas-nature/31

https://www.geosoc.fr/boutique-en-ligne/guides-g%C3%A9ologiques/guides-g%C3%A9ologiques-parc-national-du-mercantour-detail.html

https://www.reserves-naturelles.org/geologique-de-haute-provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *